Motiver ses collaborateurs
pour qu’ils restent et apportent le meilleur d’eux-mêmes
est essentiel pour la réussite durable d’une entreprise.

Aujourd’hui, ce n’est plus le contrôle qui retient les jeunes et qui les motive à donner le meilleur d’eux-mêmes, mais le sens de leur travail, la qualité de la collaboration, l’autonomie et la stimulation de leur grande capacité d’innovation. Et c’est une chance pour l’entreprise, car elle a tout à gagner! Lire plus…

Les études sur le « Happy productive Worker* » et la montée
du « quiet quitting », ou « démission silencieuse » (qui qualifie
une nouvelle évolution du monde du travail post-pandémique), démontrent clairement que développer un leadership humain, favoriser la co-créativité et la collaboration est un des ferments de la rentabilité, de la performance, de la motivation et du bien-être en entreprise

Lire plus sur le « quiet quitting »

Améliorer le « travailler ensemble » pour être davantage performant

Offrez à vos managers des séances de coaching individuel pour developper leur leadership, pour:

    • à la fois assumer leur rôle de leader et être authentiques
    • libérer le potentiel des membres de leur équipe, leur permettant de faire leurs meilleures contributions
    • créer une relation de confiance avec tous et chacun (hiérarchie, membres de l’équipe, partenaires, clients)
    • gérer leur équilibre émotionnel, physique et mental
    • clarifier la notion de règle et la mettre en lien avec les valeurs de l’entreprise et de chacun
    • être garants du contrat et qu’ils sachent amener leurs collaborateur(s) à les respecter
    • donner des feedbacks sincères, utiles et constructifs
    • faire grandir chacun de leurs collaborateurs avec respect et enthousiasme
    • non seulement encadrer mais aussi accompagner

« Les gens ne se dépassent pas pour une entreprise, mais pour une personne qui leur donne du sens ».

Les entreprises qui performent aujourd’hui investissent dans le potentiel relationnel,
la « Richesse Humaine » de leur personnel

  • Elles donnent avant tout la priorité à leurs employés.
  • Elles misent sur la capacité de collaboration, de coopération et d’autonomie de chacun plutôt qu’investir dans l’autorité et le contrôle. 
  • Elles cultivent l’innovation et l’enthousiasme dans les relations professionnelles.
  • Elles tablent sur l’aptitude d’établir la confiance avec tous les intervenants (hiérarchie, clients, fournisseurs, employés), de la développer et de la rétablir si nécessaire comme une compétence essentielle de leadership dans la nouvelle économie mondiale.

Selon des études universitaires sur les corrélations entre performance organisationnelle et bien-être*, un employé heureux est :

  • 31% plus productif
  • 55% proactif (innovant et créatif pour trouver des solutions)
  • six fois moins absent
  • deux fois moins malade
  • neuf fois plus loyal à son entreprise (turnover)

Prévoir dans son management de développer le potentiel relationnel de ses collaborateurs est certainement la méthode la plus efficace de gestion du stress au travail et de prévention des risques psychosociaux (surmenage, épuisement professionnel/Burnout, accidents vasculaires, harcèlement, suicides…) et des coûts que cela induit (commercial, médical, juridique, politique…). 

* Etude de l’UCL – N. Delobbe – « Le bien-être au travail est-il un facteur de performance organisationnelle? »