L’art de motiver ses collaborateurs

Aujourd’hui, ce n’est plus le contrôle qui fait avancer les jeunes et qui les motive à donner le meilleur d’eux-mêmes, mais la confiance, l’autonomie et la stimulation de leur grande capacité d’innovation. Et c’est une chance pour l’entreprise, car elle a tout à gagner! Lire plus…

“Les gens ne se dépassent pas pour une entreprise, mais pour une personne qui leur donne du sens”.

Le leadership vit une crise sans précédent

Les collaborateurs sont certes une ressource pour l’entreprise, mais une ressource… humaine! Pour les nouvelles générations qui arrivent dans le monde du travail, il est essentiel que leur potentiel soit “bien” exploité (ni trop, ni trop peu) et mis au service de quelque chose qui fait du sens. Sinon, c’est le burnout, le bore out ou le brown-out (cf mon petit lexique du stress moderne)! Combien, leur diplôme en poche ne se retrouvent pas épuisés, démotivés, écœurés… après juste 3-4 années de carrières!?

D’autant que la confiance dans les leaders est au plus bas aujourd’hui.
Le réseau Internet devenu planétaire offre l’accès à la connaissance à presque chacun et renverse les rapports hiérarchiques. Les changements technologiques ultra rapides permettent aujourd’hui à n’importe qui de l’autre côté de la terre de bouleverser la performance de notre activité commerciale. Les partenaires commerciaux sont hésitants, les consommateurs préoccupés ou cyniques et les employés suspicieux.
Les défis qui prenaient auparavant des années à se concrétiser sont maintenant à relever du jour au lendemain… malgré l’incertitude stratégique régnante.
Désormais, ce sont les meilleurs collaborateurs qui choisissent leurs employeurs et non l’inverse. Ils ne veulent plus “être utilisés” au profit des projets des entreprises mais veulent y contribuer activement. Le champ de leur contribution, la qualité de leur collaboration avec la hierarchie et le plaisir qu’ils ont à travailler ensemble les motive davantage que leur salaire…

Le succès d’une organisation et sa pérennité dépendent de plus en plus

  1. des qualités du leadership de ses managers : de leur capacité de créer et maintenir la cohésion et la motivation de ses collaborateurs
  2. des aptitudes relationnelles des ressources humaines dans les interactions professionnelles

« Des collaborateurs heureux de travailler ensemble sont bien plus performants. Opter pour un leadership humain, c’est investir dans un leadership co-créatif, collaboratif »

Implémenter le leadership humain, c’est viser la performance collective
en investissant au niveau personnel et interpersonnel, au sein de l’entreprise. Améliorer le “travailler ensemble” permet très souvent à l’entreprise d’être davantage performante.

Autres articles

Il n'y a pas encore de commentaires.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

sed in Praesent odio mattis elementum diam eleifend mattis massa ipsum risus.