L’entreprise, plateforme de développement personnel

L’entreprise, plateforme de développement personnel

L’informatisation poussée et la montée de l’individualisme dans nos sociétés accroissent la complexité et la tension des relations interpersonnelles.
Privilégiant la quantité sur la qualité – le nombre d’«amis Facebook» et autres réseaux sociaux en atteste -, nous avons tendance à perdre les codes de bases de la convivialité et de la connexion sensible humaine.

Il y a 10 ans, le sujet du stress au travail était tabou.
Aujourd’hui, on peut en parler et ainsi… améliorer les choses!

Conflits et souffrances au travail sont les symptômes de plus en plus fréquents d’un marché focalisé quasi exclusivement  sur les performances économiques, les principes de fonctionnement compétitifs et les interactions virtuelles. L’entreprise n’échappe pas à cette évolution sociétale. Plus de la moitié des salariés considèrent que leur entreprise ne se préoccupe pas de la question du bien-être. Or si se sentir mal au travail serait une raison suffisante pour démissionner, la plupart des salariés n’ose même pas en parler au sein de l’entreprise. Les collaborateurs n’attendent pas/plus (seulement) une augmentation de leur salaire pour être heureux au travail. Pour fidéliser leurs collaborateurs, les entreprises devront à l’avenir utiliser d’autres leviers de motivation. Utiliser l’entreprise comme d’une plateforme de développement personnel en est un…

Beaucoup d’études ont prouvé qu’il existe un lien entre le bien-être des salariés et la performance de l’entreprise. Un début de solutions possibles : le coaching et/ou les formations en « développement personnel ».

Pour améliorer le bien-être dans l’entreprise, il faut travailler sur l’humain. Le bien-être est très lié à l’écoute, donc au management. En réponse à cette demande de « savoir être » qui dépasse le « savoir faire », les pratiques de « développement personnel » font de plus en plus leur entrée dans les organisations en s’inscrivant dans un projet managérial.

Développer un management axé sur une culture de collaboration et de coopération, élever le niveau d’ « intelligence relationnelle » et veiller à la qualité des interactions professionnelles de ses collaborateurs est certainement l’investissement le plus sur à long terme que l’entreprise puisse faire pour augmenter sa performance et ses opportunités de succès. Opter pour une combinaison de « formations-métier » et de coaching et/ou « formations-développement personnel » est une clé managériale pour faire évoluer des employés dans leur carrière et avoir accès à leur talent. Quant aux managers, s’ils n’ont pas forcément besoin d’une formation technique, leur performance et leur évolution est clairement fonction de leur capacité à communiquer avec les autres.

Le développement personnel doit faire désormais partie de l’attirail des managers, pour:

  •     aider les cadres à mieux se connaître et maîtriser leurs interactions avec autrui,
  •     apprendre aux salariés à mieux coopérer, à mieux gérer leurs interactions et à être davantage « autonomes »,
  •     chacun étant appelé à collaborer et être capable de construire en partie le cadre de leur action.

Les formations et coachings de «  développement personnel » nécessitent une réelle et « sincère » implication,  à la fois de la part du collaborateur et du management.

Il est essentiel que les entreprises soient « impeccablement  déontologiques » lorsqu’elles proposent du développement personnel.

Ces espaces ne peuvent « être détournés » pour quelque prise de pouvoir que ce soit (obtenir des informations par la tangente et s’en servir dans des évaluations, exploiter des données confidentielles …).

Le Business Coaching aide les salariés à mieux comprendre leur mode de fonctionnement, dans le but d’acquérir un rapport à Soi, à autrui et au travail à la fois plus harmonieux et plus efficace. Il relie les objectifs individuels (amélioration du bien-être) et les objectifs organisationnels (augmentation de la performance).

Rassemblant des êtres humains pour accomplir ensemble une tâche collective, l’entreprise s’impose comme une plateforme magistrale – et nécessaire! – de développement personnel. L’enjeu est clairement de trouver le juste équilibre entre l’investissement donné à la relation et celui consacré à la tâche.

Autres articles

Il n'y a pas encore de commentaires.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.