Mon dessein personnel est très ambitieux : avoir une nouvelle génération d’enfants libres, aimés et heureux, capables d’avoir un nouveau style de vie avec des habitudes de santé et de convivialité. La qualité de vie ne vient pas que de la réussite sociale ou économique, mais de la connexion profonde à la vie. Le paradis est la relation que l’on a avec le monde, lorsque cette relation part de notre cœur ».

Rolando Toro

Définition de la Biodanza®

Principe Biocentrique - Rolando ToroDans les années 60, le psychologue et anthropologue chilien Rolando Toro Araneda (1924-2010) remarque que l’état des patients atteints de troubles psychiques s’améliore lorsqu’il leur demande de ressentir physiquement leurs émotions sur des rythmes spécifiques. Il pose alors les premières bases de la « Psychodanse », qu’il continue d’affiner.

En 1977, il crée officiellement la Biodanza® comme un système qui stimule le développement et l’intégration de l’être humain par la musique et l’émotion, par des propositions de mouvements alliés au plaisir de vivre.

Au cours des années 80, cette méthode devient internationale. Aux quatre coins du monde, des écoles de Biodanza® ouvrent, coordonnées par l’IBF (International Biocentric Foundation).
Il existe aujourd’hui près de 150 écoles dans le monde : 80 en Amérique Latine, au Canada, et aux USA, 60 en Europe, au Japon, en Australie, en Afrique du Sud et en Israël. Et en 2015, une école en Russie qui a ouvert avec 40 étudiants inscrits !

Rolando Toro Araneda est décédé le 16 février 2010 mais le mouvement, qui célèbre ses 50 ans d’existence, est en pleine expansion. La Biodanza® compte un total de 4000 facilitateurs dans le monde, parmi lesquels 1900 se sont formés dans les cinq dernières années : 2200 en Amérique Latine, 1800 en Europe et dans le reste du monde. Environ 1000 facilitateurs sont en phase de titularisation et 2500 étudiants sont inscrits dans les écoles. Si chaque groupe hebdomadaire constitue la base essentielle du mouvement Biodanza®, les rencontres régulières de biodanseurs en congrès européens ou internationaux permettent de réaliser la portée du mouvement.

La Biodanza® se définit comme un système d’intégration affective, de renouvellement organique et de réapprentissage des fonctions originelles de la vie. Fondée sur les sciences biologiques et les lois qui préservent et perpétuent la vie, la Biodanza® considère l’être humain dans sa totalité : raison, émotions, corps, mouvement, sentiments, pensées. Elle pose chacun comme étant responsable de son propre processus de croissance, elle n’est ni interprétative ni analytique.
Le préfixe « Bio » vient du grec « bios » qui signifie « vie ». Le mot « danza » est d’origine française et signifie « mouvement intégré plein de sens ». Ainsi la Biodanza® veut dire « Danse de la Vie ». Sa méthodologie consiste à ce qu’un facilitateur (formé pendant 3 ans dans une école de Biodanza®) induise des « vivencias » intégrantes au moyen de la musique, du chant, du mouvement et de situations de rencontre en groupe.

Les dernières années de sa vie, Rolando Toro a continué ses recherches sur les effets régénérateurs de la Biodanza et la mémoire cellulaire. Passionné d’éducation, il a fondé une méthode éducative: l’éducation biocentrique.

Effets thérapeutiques de la Biodanza®

Les cellules de l’organisme ne font pas de choix, elles vont vers leurs préférences ».

Si le psychisme de l’être humain rends son rapport au monde complexe – voire déstructurant, revenir à la simplicité de « l’intelligence cellulaire » permet de renouer avec une relation saine à Soi, aux autres et à son environnement.

La pratique régulière de la Biodanza®, grâce à sa dimension de « plaisir librement consenti », apporte une amélioration significative du bien-être : élévation du niveau de satisfaction existentielle, de l’image de soi, de l’équilibre émotionnel et de l’intégration identitaire. La dynamique du plaisir relationnel éprouvé en duo et groupal dans un contexte d’authenticité contribue à renforcer cette voie.

Une étude menée en Allemagne (Université de Leipzig) et au Brésil, avec des méthodologies scientifiques ad hoc, par Marcus Stuck et Alejandra Villegas (2004, 2008) publiée sous le titre « Biodanza im Spiegel der Wissenschaften / Biodanza in the mirror of the science » permet d’avancer que la Biodanza® :

  • amplifie les défenses immunitaires (augmentation du taux d’immunoglobine…)
  • active le système cardio-vasculaire
  • diminue la sensitivité émotionnelle
  • génère un état de calme et de relaxation
  • augmente l’efficacité personnelle et la capacité à aimer
  • bonifie la capacité d’adaptation, le potentiel de résolution de problèmes
  • développe les compétences sociales.

Une étude menée par le département d’activité physique et de sports de l’École des sciences sportives (Université de Granada) en Espagne (6) établit que trois mois de pratique de la Biodanza® à raison d’une session par semaine ont démontré une amélioration notoire de la douleur, de la composition corporelle et une diminution des impacts de la fibromyalgie chez les patientes de sexe féminin.
Le Royaume Uni reconnaît la Biodanza®en tant que « thérapie complémentaire » dans la rubrique « médecine physique » du British Register of Complementary Medicine.

Biodanza - Alive coaching

Slide background
Slide background
Slide background
Slide background

La fonction sécurisante du groupe 

La présence du groupe est primordiale dans le processus qui est à la base de la Biodanza® : la proposition de séances hebdomadaires offre un apprentissage progressif, respectant le développement, la stimulation des diverses potentialités de la manière la plus harmonieuse possible. A travers les danses, les rencontres, les échanges, le participant ose de plus en plus être lui-même, s’exprimer en toute liberté, se déposer, s’offrir dans le monde tel qu’il se sent réellement.

La bienveillance comme règle de convivialité

Le groupe, qui se solidarise progressivement, offre au participant une plateforme sécurisée où chacun peu expérimenter les propositions d’exercices à son rythme, soutenu par le fait de se sentir reconnu et accepté sans jugements. Il n’y a pas de chorégraphie à réussir ni d’objectif esthétique à atteindre ni même d’exploits physiques à réaliser.

Le feedback, le libre arbitre & l’auto-régulation

Chaque participant vit les propositions du facilitateur à partir de son ressenti et de son état du moment (état d’humeur, état physique). Aucun exercice n’est obligatoire. La Biodanza® offre une bel espace laboratoire pour apprendre à se respecter, se positionner, donner un feedback sincère, se sensibiliser au feedback de l’autre, s’auto-réguler.

« Je n’ai pas cherché le paradis de l’utopie. Ni le Shangri-La du rêve ; ni le paradis social de la révolution. Ni les merveilles du pays d’Alice et les poudres magiques. Ni les gloires du pouvoir de la pensée positive. Je n’ai pas cherché non plus un paradis religieux d’une vie après la mort. J’ai voulu le paradis d’ici. Et je l’ai trouvé dans l’étreinte. Dans les regards. Dans les caresses. Dans mes élans. Dans mes abandons. Dans les délices de mon corps. Dans mon courage. Dans mes pardons. Dans le chemin de mon quotidien. Dans la liberté à inventer ma vie et à me laisser inventer par l’amour ». Rolando Toro Araneda

Lexique de la Biodanza®

La Biodanza® – ou « danse de la vie »– est un processus de développement personnel stimulé par la musique, les mouvements du corps et l’expression saine des émotions.

La méthode de Rolando Toro – véritable « pédagogie de l’art de vivre » (Ars Magna) – comporte des centaines d’exercices. Certains se dansent sur des musiques plus rythmées, pour redynamiser l’enthousiasme et retrouver le plaisir du mouvement, d’autres invitent au retour à soi, à renouer de manière constructive avec sa sensibilité.
L’objectif de cette discipline psychocorporelle non verbale est de rétablir au sein de chacun la capacité de contact avec lui-même et avec les autres. On y apprend à « sentir » la vie plutôt que la penser, raison pour laquelle danser régulièrement induit des transformations progressives, subtiles et profondes qui ont un impact immédiat dans la vie.

La vivencia est le nom que l’on donne à la séance de Biodanza®. Mais c’est aussi le nom donné à cette expérience fortuite, vécue avec une grande intensité par un biodanseur :  « la sensation intense d’être vivant dans le moment présent ».
L’expérience de la vivencia est intégrante dans la mesure où elle est vécue hors du temps, de la mémoire, de l’apprentissage et du conditionnement. Elle opère à une véritable « reprogrammation cellulaire ».
En Biodanza®, le propos n’est pas de danser SA vie (ni une cathartique de son histoire personnelle), mais mais LA Vie.

Les vivencias en Biodanza® sont intégrantes pour l’identité parce qu’elles ont un effet harmonisateur.

Selon Rolando Toro, le potentiel génétique de l’être humain s’exprime suivant cinq besoins fondamentaux, cinq fonctions communes à tous les êtres humains, essentielles à la réalisation d’une vie heureuse, harmonieuse, pleine. Ces cinq besoins sont liés à des comportements instinctifs et sont désignées sous l’appellation des cinq lignes de vivencia dans le système Biodanza®.

  • La vitalité (santé, dynamisme, joie de vivre, courage de vivre)
  • La sensualité (désir et plaisir de se sentir vivant, vibrant)
  • La créativité (se renouveler, diversifier le répertoire existentiel)
  • L’affectivité (aimer et être aimé, empathie, respect)
  • La transcendance (intégration à l’humanité, la nature, l’univers)

C’est à travers le développement, la stimulation, l’éveil de ces cinq lignes d’une manière intégrée et harmonieuse que l’être humain peut avancer de la même manière harmonieuse et intégrée dans son propre processus de croissance d’être humain relié à lui-même, aux autres et à l’univers.Elles visent à stimuler les potentiels humains de vitalité, sensualité, créativité, affectivité et transcendance, appelés « Lignes de Vivencia ».

La Biodanza® propose différentes danses et exercices en musique pour rétablir l’unité entre la perception, la motricité, l’affectivité ou sensibilité et les fonctions viscérales.

L’affectivité se rapporte à l’instinct grégaire et est primordiale dans la vie des êtres vivants. De nombreux ouvrages rapportent les effets désastreux, à tout âge, d’un manque de contacts physiques bienveillants (dépression, apathie, agressivité tournée vers soi ou les autres, mort…).

La Biodanza® invite progressivement à devenir des « estomacs relationnels intolérants à la disqualification » pour rechercher des relations nourrissantes, favorables à la construction d’une identité saine, à la liberté d’être et à la sécurité affective.

La Biodanza® n’est pas un simple ensemble de danses et de musiques. La dynamique construite entre musique et mouvement agit directement sur les fonctions physiologiques afin d’établir l’harmonie et la stabilité de l’organisme.

Notre organisme a besoin pour rester en santé de bouger mais aussi de récupérer, de se régénérer. Il ne peut le faire qu’en état de détente profonde. La vivencia est construite pour suivre cette courbe physiologique, en proposant d’abord des exercices d’activation (favorisant une conscience intensifiée de soi), puis d’harmonisation, enfin de relaxation et pour terminer, de réactivation.

La Biodanza® met l’accent sur la partie saine des être humains : leurs ébauches de créativité, leurs élans d’enthousiasme, leur nécessité d’amour, leurs capacités expressives latentes, leur sincérité. La vivencia a pour objectif de créer un espace pour que chacun puisse entrer en contact avec ses richesses personnelles et les développer.

Description de ce qu'est la Biodanza

Congrès International de Biodanza 2014, Estoril-Portugal

Créer du lien pour travailler mieux ensemble

La Biodanza dans les écoles

En savoir plus sur la Biodanza®